© 2008-20 www.cemil.fr - Artiste engagé indépendant

  • Twitter
  • Facebook
  • Instagram
  • YouTube
  • Deezer - White Circle

Je me présente, je m'appelle Djémil

"Cemil se prononce Djémil et n'a pas d'accent aiguë.

Oui oui, j'y tiens."

 

Depuis tout petit, c'est toujours comme ça qu'il présente d'abord son prénom, original. Qui intrigue. Avant même de parler de lui.

 

Issu d'un milieu ouvrier modeste, Cemil n'a pas eu d'éducation musicale ou même culturelle classique "où papa est guitariste, et maman artiste peintre".

Bien au contraire.

 

Par chance, il est curieux.

Il est naturellement attiré par l'écriture, tout d'abord.

Il passe son enfance à imaginer des histoires, les écrire, même les dessiner, et surtout, les partager avec ses petits frères.

 

Cemil passe des heures à écouter les vieux vinyles de sa mère adolescente, où il rencontre Jackson, Madonna, Gall, Sanson, Berger, Gainsbourg, Balavoine, Souchon, ... mais aussi les airs de radios des années 90 qu'il enregistre sur K7 où il s'amuse parfois déjà à jouer de sa voix.

 

"J'ai découvert la musique bien après les mots.

D'abord attiré par le pouvoir de ces derniers, j'ai passé le cap des notes plus tard. Elles me paraissaient si inaccessibles, si magiques.

Pas pour moi.

Un jour, j'ai sauté le pas.

Puis est venue l'addiction."

 

C'est vers 2002 qu'il se dirige nettement vers la musique à Besançon. Dès 2004, de retour en Lorraine, il finit par sortir un 1er titre en 2006 sur le web ("Martyr De Mon Coeur"), puis un véritable 1er CD single ("Rêve") en 2008.

 

Évoluant aujourd'hui dans un style musical voguant entre la noble variété française et quelque chose de plus pop/rock, il poursuit son chemin artistique toujours en bonne compagnie. Que ce soit sur scène, en studio, en tournage ou en shoot. 

 

Il sait passionner les gens qu'il croise, avec ses ambitions et ses envies. Et sait s'entourer pour aller encore plus loin.

 

"Comme rien n'est jamais acquis et encore moins figé, et que je suis un garçon très curieux et sociable, j'aime régulièrement travailler avec de nouvelles personnes. 

Pour moi, la vie n'est faite que de rencontre."

1987: Naissance à Epinal (88).

2002: Premier texte traduit en chanson.

2005: Première fois sur scène.

2006: "Martyr De Mon Coeur" sur MySpace.

2007: La communauté de fans gonfle sur le net.

2008: "Rêve", premier véritable CD single + clip.

2009: Cemil s'installe à Nancy. Réédition digitale de "Rêve" sur iTunes, Deezer...

2010: Cemil rencontre Yannick Muller, qui sera son guitariste acolyte. Il l'embarque rapidement sur scène en acoustique, à Nancy (Le Vertigo) et Paris (Le Sentier Des Halles), et composent ensemble de nouveaux titres.

2011: Cemil décide de s'entourer d'un groupe au complet. En quelques jours, il rencontre et sait convaincre des musiciens, dont certains élèves sortant de la MAI à Nancy.

Ensemble, ils jouent un peu partout, notamment au Hublot (Nancy), et Chez Paulette (Pagney).

2012: Sortie de l'EP digital "RESET.0811."
Cemil participe aussi à "DIVANS" de Michel Didym, en tant que comédien, durant le festival de théâtre RING à Nancy.

2013: Projet sur Ulule.com/cemil2013 financé à 118%! Campagne radio, presse, tv. Cemil et son groupe entre en studio près de Paris, enregistrer 7 nouveaux titres. 

Fin 2013: Sortie de "MEA CULPA" en CD digipack et mp3. Accompagné du clip vidéo "Avec Un Grand A".

Début 2014: Cemil s'investi en tant que comédien dans plusieurs courts-métrages de l'IECA Nancy.

Fin 2014: Le projet LTVC sur Ulule.com/ltvc financé à 101% donne naissance à un second clip, "La Télé Commande".